Annaba

Menu Annaba

Histoire
fleche
fleche





Protégeons notre environnement

Fondation de Bône (1845)

bouna bnebne 1860bne planbne La ville de Bouna a considérablement perdu de sa physionomie originelle du fait des divers remaniements durant les premières années d'occupation française. L'année 1845 inaugure le lancement du nouveau plan d'urbanisme français. Dès 1846 débutèrent les travaux de la Cathédrale Saint Augustin, située à l'époque sur les hauteurs de l'actuel Cours de la Révolution. Ce fut le premier édifice français réalisé hors les murs de la ville arabe. C'est la construction de ce lieu de culte, qui va déterminer le futur développement de la nouvelle ville française. Suivront ensuite d'autres constructions : le Palais de Justice, la Maison d'Arrêt et une avenue centrale ombragée de Ficus, le futur "Cours". Les travaux du port débutèrent en 1856. Dès 1875 la Béjjima qui envasait la petite darse et source de maladies pendant les grandes périodes de chaleurs fut déviée vers la Seybouse. Les deux fleuves ne se déversaient plus en mer que par un seul estuaire. Sur l'ancien lit de la Béjjima comblé, tout le quartier de la gare ferroviaire sera crée. progressivement, monuments et édifices publics s'élèvèrent et entourèrent le "Cours", dont le plus imposant est sans conteste l'Hôtel de Ville, construit entre 1884 et 1888. En 1886, furent entrepris les travaux d'agrandissement du nouveau port. La falaise des Santons a fournie tous les matériaux nécessaires pour combler les terre-pleins, les quais et les jetées du port. La partie ouest de la colline, qui aboutissait jusqu'à l'actuel Centre de Santé, fut ainsi rasée jusqu'à la limite du seul mausolée encore debout des "Sebâa R'goude" (les santons). Ce chantier colossal permettra la réalisation du quartier des Santons, l'extension de la ville vers le nord et la création, dès 1924, de la proche banlieue nord (Beauséjour, Saint-Cloud, Citée Kouba…). C'est ainsi que Bouna voit naître la future Bône construite à la "Haussmann" avant l'heure et qui s'étale dans sa plaine et aborde les contreforts montagneux.

14/19
Copyright © Kamel - Annaba et sa région